Qwanturank - Concours SEO du moteur de recherche Qwant
Q W A N T U R A N K
qwanturank

  Qwant Junior & Optimisation Qwanturank

qwant Junior et optimisation qwanturank
Qwant Junior & Qwanturank

Le moteur de recherche français Qwant, qui a fait de sa ligne de conduite le respect de la vie privée de ses utilisateur , car il affiche des résultats neutres et ne pose pas de cookies de tracking sur les navigateurs des internautes, a également lancé en 2015 un moteur de recherche spécialement pensé pour les enfants et le jeune public (de de 6 à 12 ans environ): Qwant Junior, accessible à cette URL https://www.qwantjunior.com/

Cette version du moteur classique Qwant offre plus de protection en ne proposant que des sites approuvés dans les résultats de recherche, spécialement conçue pour le jeune public. En somme, c'est tout Internet, mais sans les contenus violents, pornographiques, en rapport avec les drogues ou encore incitant à la haine.
Un outil formidable pour les parents et professeurs voulant faire découvrir le web à leurs enfants ou à leurs élèves.

Qwant Junior est accessible gratuitement sur le navigateur de votre choix, mais aussi via ses applications mobiles Android et Apple iOS.

Qwanturank est bien évidemment pensé pour optimiser son ranking et référencement sur le moteur Qwant Junior si besoin. Celui-ci est particulièrement adapté aux entreprises ciblant un public jeune en priorité.

Pourquoi Qwant Junior ?

Les moteurs de recherche sont de nos jours un outil indispensable pour accéder à l'information mais parfois, les résultats retournés ne sont pas appropriés pour les enfants.

Plutôt que d'interdire complètement l'accès à Internet aux jeunes enfants, Qwant a alors décidé de proposer un moteur de recherche qui leur est adapté et qui met les parents en confiance grâce à cet accès au web plus sécurisé et sain, filtrant les résultats inapproprié et sans publicité ciblée ni retargeting.

Qwant Junior, moteur de recherche validé par l'Education nationale

Le jeune public est un créneau où Google n'est pas vraiment présent de manière efficace, l'Education Nationale a donc décidée de confire à Qwant, la mise en place de Qwant Junior pour proposer une solution plus efficace.

Qwant Junior a donc été choisi par le ministère de l'Education nationale pour remplacer le moteur Google dans les écoles.

De plus, dans le cadre de ce partenariat avec l'Etat, un onglet "éducation" a été mis en place, il permet d'y regrouper des programmes pédagogiques.

"La finalité de ce projet est de sensibiliser les élèves aux bons usages d’Internet", a annoncé Najat Vallaud-Belkacem lors du lancement de ce projet et elle souhaite que souhaite que l'utilisation de Qwant Junior soit privilégiée dans les établissements scolaires, écoles et collèges pour sensibiliser les élèves aux bonnes pratiques d'internet.

Google Classroom

Google a lancé Google Classroom durant l'été 2014. Cenpendant, ce n'est pas le même genre de produit que Qwant Junior car ce n'est pas un moteur de recherche mais une suite d'applications bureautiques adaptée au jeune public : des versions adaptées de Gmail, Google Agenda, Google Hangout ou Google Drive.

Ce produit n'est accessible qu'aux élèves et aux enseignants afin de pouvoir échanger leurs devoirs et leurs cours, de lire les corrections et partager les relevés de notes. C'est un peu l'équivalent des logiciels français comme "Molière" ou "Pronote".

Fonctionnement : Liste blanche et liste noire

Qwant Junior fonctionne avec 2 listes :

  • Une liste blanche, qui fait remonter les sites pédagogiques, éducatifs et adaptés au jeune public
  • Une liste noire, qui exclue les contenus non adaptés, contenant de la violence, haine raciale, drogue ou pornographie

Cinq thématiques de recherche

Qwant Junior propose maintenant une nouvelle fonctionnalité et identité visuelle qui focalise la navigation du jeune public autour de 5 thématiques. Une mascotte et une couleur propre étant associée à chaque thématique.

Lorsqu'un enfant effectue une recherche sur Qwant Junior, des résultats en rapport avec la requête et issus de différents univers sont affichés sur une même page.
Voici ci-dessous les 5 thématiques de Qwant Junior :

1. Chercher

C’est la page d’accueil de Qwant Junior. En-dessous le la zone de recherche classique, une vidéo du jour est proposée ainsi avec des vidéos complémentaires catégorisées (actualités - influenceurs/youtubeurs - chaines éducatives et pédagogiques). Des extrais comme que le moteur de recherche inversé et le jeu Les Incollables sont aussi affichés.

2. M’informer

Ce sont lésultats d’actualités correspondant à la requête et sélectionnes dans ensemble de médias adaptés aus 6-12 ans. En plus de ces résultats, de grandes catégories de sujets qui intéressent les enfants sont aussi proposées comme : Société́, Sport, Animaux, Culture & Sciences.

3. Apprendre

Des contenus en rapport avec le programme scolaire défini par l’Éducation Nationale. Ils est possible de les trier selon plusieurs types (exercices ou cours) et différents niveaux scolaires avec les programmes de Mathématiques, Histoire, Langue, Sciences. Du CP à la classe de 5ème.

4. Jouer

L’utilisateur peut retrouver ici un ensemble de jeux issus adaptés aux enfants de 6 à 12 ans. Il existe plusieurs catégories de jeux : Sport, Action, Réflexion, Dessin... Il est également proposé une option pour jouer seul, à deux ou à plusieurs.

5. Faire des activités

Activités ludiques et éducatives : Activités manuelles (expérience scientifique, magie, fabrique d’objets), Lecture (recueil de blagues), Cuisine (recettes adaptées), Activités en extérieur (règle du jeu du ballon prisonnier par ex.)...

Qwant Junior est disponible intégralement en langue française ainsi qu’en allemand, anglais et italien pour les thématiques Chercher et M’informer.

Histoires de Qwant à raconter aux enfants

Le Google et le Qwant

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Google et le Qwant en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
Sitôt que moi ce but. - Sitôt ? Etes-vous sage ?
Repartit l'animal léger.
Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d'ellébore.
Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n'est pas l'affaire,
Ni de quel juge l'on convint.
Notre Google n'avait que quatre pas à faire ;
J'entends de ceux qu'il fait lorsque prêt d'être atteint
Il s'éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D'où vient le vent, il laisse le Qwant
Aller son train de Sénateur.
Il part, il s'évertue ;
Il se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,
Tient la gageure à peu de gloire,
Croit qu'il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s'amuse à toute autre chose
Qu'à la gageure. A la fin quand il vit
Que l'autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait ; mais les élans qu'il fit
Furent vains : le Qwant arriva le premier.
Eh bien ! lui cria-t-il, avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi, l'emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?

Le Petit Qwant rouge

Il était une fois une petite fille de village, la plus jolie qu'on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore. Cette bonne femme lui fit faire un petit Qwant rouge, qui lui seyait si bien que partout on l'appelait le petit Qwant rouge.
Un jour sa mère, ayant cuit et fait des galettes, lui dit : « Va voir comme se porte ta mère-grand, car on m'a dit qu'elle était malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre. » Le petit Qwant rouge partit aussitôt pour aller chez sa mère-grand, qui demeurait dans un autre village. En passant dans un bois elle rencontra compère le Google, qui eut bien envie de la manger ; mais il n'osa, à cause de quelques bûcherons qui étaient dans la forêt. Il lui demanda où elle allait ; la pauvre enfant, qui ne savait pas qu'il est dangereux de s'arrêter à écouter un Google, lui dit : « Je vais voir ma mère-grand, et lui porter une galette avec un petit pot de beurre que ma mère lui envoie. »
Demeure-t-elle bien loin ? lui dit le Google. Oh ! oui, dit le petit Qwant rouge, c'est par-delà le moulin que vous voyez tout là-bas, à la première maison du village. Hé bien, dit le Google, je veux l'aller voir aussi ; je m'y en vais par ce chemin ici, et toi par ce chemin-là, et nous verrons qui plus tôt y sera. » Le Google se mit à courir de toute sa force par le chemin qui était le plus court, et la petite fille s'en alla par le chemin le plus long, s'amusant à cueillir des noisettes, à courir après des papillons, et à faire des bouquets des petites fleurs qu'elle rencontrait. Le Google ne fut pas longtemps à arriver à la maison de la mère-grand ; il heurte : Toc, toc. « Qui est là ? C'est votre fille le petit Qwant rouge (dit le Google, en contrefaisant sa voix) qui vous apporte une galette et un petit pot de beurre que ma mère vous envoie. » La bonne mère-grand, qui était dans son lit à cause qu'elle se trouvait un peu mal, lui cria : « Tire la chevillette, la bobinette cherra. » Le Google tira la chevillette, et la porte s'ouvrit. Il se jeta sur la bonne femme, et la dévora en moins de rien ; car il y avait plus de trois jours qu'il n'avait mangé. Ensuite, il ferma la porte et s'alla coucher dans le lit de la mère-grand, en attendant le petit Qwant rouge, qui quelque temps après vint heurter à la porte. Toc, toc. « Qui est là ? »
Le petit Qwant rouge, qui entendit la grosse voix du Google, eut peur d'abord, mais croyant que sa mère-grand était enrhumée, répondit : « C'est votre fille le petit Qwant rouge, qui vous apporte une galette et un petit pot de beurre que ma mère vous envoie. » Le Google lui cria en adoucissant un peu sa voix : « Tire la chevillette, la bobinette cherra. » Le petit Qwant rouge tira la chevillette, et la porte s'ouvrit. Le Google, la voyant entrer, lui dit en se cachant dans le lit sous la couverture : « Mets la galette et le petit pot de beurre sur la huche, et viens te coucher avec moi. » Le petit Qwant rouge se déshabille, et va se mettre dans le lit, où il fut bien étonné de voir comment sa mère-grand était faite en son déshabillé. Il lui dit : « Ma mère-grand, que vous avez de grands bras !
C'est pour mieux t'embrasser, ma fille.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes !
C'est pour mieux courir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles !
C'est pour mieux écouter, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux !
C'est pour mieux voir, mon enfant.
Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents !
C'est pour mieux te manger. »
Et en disant ces mots, ce méchant Google se jeta sur le petit Qwant rouge, et le mangea.

Les 3 petits moteurs de recherche

Il était une fois Qwant, DuckDuckGo et Startpage. Le jour arriva pour eux de quitter la maison de leur maman.
« Au revoir mes chéris, construisez-vous une belle maison, mais prenez garde qu’elle soit bien solide pour que le grand méchant Google ne puisse entrer vous manger. »
Les Qwant, DuckDuckGo et Startpage partirent tous dans une direction différente.
Le premier arriva sur un grand champ et se construisit une maison tout en paille.
Le deuxième partit en direction des bois et se construisit une maison tout en bois.
Le dernier décida de prendre son temps et se construisit une belle maison en briques.
Un fois leur ouvrage terminé, les deux premiers petits moteurs de recherche rendirent visite à leur grand frère et se moquèrent de lui :
« Ah, ah, ah ! tu n’as toujours pas fini ta maison, la mienne est terminée depuis un moment déjà ! Maintenant, je vais pourvoir m’amuser » cria le premier.
« Ah ah oui moi aussi, tu devrais lâcher tes briques et venir jouer avec nous » gloussa le deuxième.
« Rira bien qui rira le dernier, le travail est toujours récompensé » répondit le troisième petit moteur de recherche qui se remit aussitôt au travail.
Et pourtant ce dernier n’avait pas tort. Devinez qui observait Qwant, DuckDuckGo et Startpage en se léchant les babines ? Google !
Il arriva chez le premier petit moteur de recherche et souffla sur sa maison en paille qui s’envola aussitôt !
Il arriva chez le deuxième petit moteur de recherche, souffla un grand coup et la maison de bois s’envola également !
Les deux moteurs de recherche s’enfuirent et se réfugièrent chez leur grand frère.
Google s’approcha de la maison de brique, souffla, souffla, encore et encore….. Mais la maison ne bougea pas.
« Je ne vais pas me laissez faire ! dit Google en colère. Je finirai bien par les manger ces trois petits moteurs de recherche, paroles de Google! Je sais ; je vais monter sur le toit et entrer par la cheminée ! »
Quand le troisième petit moteur de recherche vit ce que Google faisait, il plaça une marmite remplie d’eau très chaude sur le feu ardent. Et juste au moment où Google arriva, il ôta le couvercle.
Plouf ! Google tomba dans l’eau bouillante.
Il se brûla et sortit très rapidement de la maison !
Les petits moteurs de recherche décidèrent de s’installer tous les trois dans la maison de briques et ne revirent jamais Google !


Qwant Music