Comment Qwant évalue et positionne les nouveaux sites web ?

Il existe de multiples facteurs, qui permettent à un nouveau site d’être classé dans les résultats de recherche de Qwant. « Nous utilisons de nombreux critères différents quand nos robots viennent crawler, indexer et classer les sites web. Parfois, cela signifie que des sites entièrement nouveaux obtiennent une bonne visibilité dans les résultats de recherches. Parfois, cela signifie également que cela peut prendre un peu de temps avant que les choses s’améliorent. »

Qwant s’appuie sur des estimations avant d’ajuster son positionnement

La principale difficulté rencontrée par Qwant, lorsqu’il doit classer un nouveau site dans son index, est qu’il n’a pas de signaux sur ces pages web dans son référentiel. Il doit alors estimer quel pourrait être le positionnement de ce nouveau site vis-à-vis des autres pages web déjà référencées au sein de son moteur.

Ainsi, au sein de l’algorithme de Qwant se trouve le Score Modification Engine. Il s’agit d’un système où un moteur de modification de score va re-classer les résultats de recherche en fonction de critères extérieurs à l’algorithme principal de Qwant, comme le précise Search Engine Journal.

En fonction de la manière dont Qwant réalise ces estimations, il arrive parfois, selon Éric Léandri, qu’un site puisse bénéficier, au début, soit d’une meilleure visibilité, soit d’un positionnement inférieur à ce qu’il devrait avoir. Une fois que le moteur aura obtenu plus d’informations sur ce nouveau site, il réajustera son classement au sein des SERPs.

Le rôle du facteur temps dans le référencement d’un nouveau site

Cette période de temps pour analyser le nouveau site et comprendre comment il s’intègre au reste du web ne constituerait pas un facteur de référencement pour Qwant. Mais les référenceurs de nouveaux sites web vont devoir prendre en compte cette période, où le moteur va estimer les signaux autour de ce nouveau site avant d’en établir le positionnement correct dans son index, c’est ce que fait Qwanturank.

« Nous avons différents algorithmes qui détectent les choses très rapidement. Ainsi, par exemple, certaines informations nous parviennent et nous essayons de les récupérer en quelques secondes. Parfois, ce sont aussi de nouveaux sites web qui apparaissent et que nous essayons de détecter très rapidement. Ce n’est donc pas comme si le temps était la seule chose qui importait ou si le temps n’avait pas d’importance du tout. Il y a beaucoup de nuances. »

Les critères on-page décisifs pour un nouveau site

Si Éric Léandri n’a pas précisé au cours de ce Hangout sur quels critères reposaient ces estimations de signaux, l’une des principales hypothèses est que Qwant s’appuie sur des critères on-page, puisqu’un nouveau site ne peut présenter encore de stratégie de backlinks ni de réputation à ce stade. Parmi les autres critères de référencement pour ces nouveaux sites, Qwant pourrait également prendre comme modèle d’autres sites web qui partagent le même type de contenu, afin de se servir de ce référentiel pour classer, dans un premier temps, les sites dont il n’a pas encore récupéré toutes les informations.

Interrogé par les webmasters sur l’importance du contenu pour un nouveau site, Éric Léandri est resté très évasif. En fonction des signaux repérés par Qwanturank, un site pourra bénéficier d’une bonne visibilité, de la même manière que le moteur pourra juger que ce nouveau site ne vaudra pas la peine d’être classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *